Petite baignade automnale ஐ Free




 
NOUVEAU DESIGN + d'infos ici ♥️
GRAND TRI par rapport au rescencement et au trop-pleins de membres inactifs.
Si vous avez été supprimé par erreur vos fiches ne sont pas supprimés, ré-inscrivez !
Les maisons Serdaigles et Serpentards sont a privilégier !

Partagez | 
 

 Petite baignade automnale ஐ Free

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freyä L. Merwyn

Métaphore ♕ Fonda
Méfaits accomplis ღ


avatar

⚡ PAPERS : 427
⚡ POINTS : 56
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 24

MessageSujet: Petite baignade automnale ஐ Free   Jeu 22 Sep - 18:48




J'avais bien dormis cette nuit. Si bien qu'en m’éveillant en ce triste vendredi de Septembre, je senti chacun de mes muscles apaisés et mon esprit aussi léger qu'un nuage. Je m'étirai longuement puis observai autour de moi, encore ensommeillée. Un détail attira mon attention. Le dortoir était vide, les lits faits. Je regardai en la direction de l'horloge. 7h50. « Et merde ». Je me levai en trombe, enfilant rapidement une chemise blanche et une jupe plissée et quittai le dortoir en trombe. Tout en courant, j'attachais mes cheveux à l'aide de ma cravate rouge et jaune, traversant les couloirs à toute allure. Décidément, la ponctualité n'est pas mon fort. Après avoir descendu les escaliers à toute vitesse, j’atteignis enfin ma salle de cours. Je restai un instant devant la salle, préparant mon excuse puis, avec un grand sourire, ouvris la porte. « BONJOUUUUR MADAAAME » Fis-je avec un grand sourire. La professeure me regarda en haussant le sourcil. Je lui lançai un sourire malicieux avant de lui sortir mon excuse la plus délirante. « Alors au fait, il m'est arrivé quelque de très stupide ! Je marchais gaiement vers votre cours quand je suis tombée sur Peeves qui embêtait des premières années. Et voyez vous, dans ma grande bonté, j'ai décidé d'aider ces pauvres innocents. C'est donc la raison de mon retard. »[b] Elle me regarda à nouveau, un sourire agacé aux lèvres avant de soupirer. « Ça aurait pu passer si votre chemise était entièrement fermée et si vos cheveux n'étais pas noués avec votre cravate. Maintenant asseyez vous. » Le cour fut long et chiant, et surtout facile. J'avais de grande facilités dans la pratique de la magie, et pendant longtemps, j'avais été la meilleure élève de l'école. A cette époque, tout ce qui m'importait était de faire honneur à mon illustre famille. Ma mère me poussait à me donner corps et âme dans mon travail et cela payait. J'avais tout pour être heureuse, c'est vrai. Et pourtant, j'avais le sentiment de n'être que le reflet de moi même. Froid, sans saveur, sans sentiment, juste le reflet parfait d'une personnalité enfouie. Aujourd'hui, les choses avaient changées et je vivais pour moi, et pour moi seule. Mes notes avaient baissées, mon comportement était loin d'être exemplaire mais j'étais moi. Juste moi.

Une fois le cours terminé, j'enchaînais deux heures de cours puis après le repas, je décidai de sécher les cours de l'après-midi pour flâner dans le parc. Je fis tout d'abord un passage par la salle de bain des préfets. Je n'avais pas le droit techniquement, mais la baignoire y est immense et j'aime y prendre de longs bains. Je rentrais ensuite dans la salle commune, en profitant pour arranger mon uniforme, ce que je n'avais pas eu le temps de faire ce matin en vue de mon retard. J'enfilai une chemise propre, des chaussettes hautes ainsi qu'une paire de derbys plates et un épais gilet noir avant de sortir de la salle commune. Tentant d'éviter d'être vue, je m'éclipsais du château, inspirant à plein poumons l'air frais de Septembre. Je traversai le parc, serrant mon gilet contre moi pour échapper à la fraicheur de l'automne. J'aimais enfreindre les règlements. Parce que cela mettait ma mère en rogne mais aussi car cela m'apportait une sensation de liberté incroyable et jouissive. Une brise fraîche vint me caresser le visage, soulevant mes cheveux blonds de mon visage tandis que mes pensées allaient vers ce que j'avais abandonné pour ma liberté. Ma mère, ma vie, mon frère. J'avais fais de gros sacrifices, et parfois il m'arrivait de me demander si le jeu en valait finalement la chandelle. Je soupirai, ôtant doucement mes vêtements. La fraicheur de l’automne vint faire frissonner ma peau tandis que je m'avançais vers le lac. Une bonne baignade, quoi de mieux pour me changer les idées ? En sous vêtements, je m'enfonças dans l'eau fraiche du lac, frissonnant de la fraicheur de l'eau. C'était agréable Quand l'eau m'eut atteint à la taille, je me lançais, entamant une élégante brasse. Le doux clapotis de l'eau venait masser mon corps tandis que la sensation de la nage détendait chacun de mes muscles. J'étais bien. Détendue et un instant, j'oubliais mes soucis, mes doutes et mes peurs. J'étais bien, libre. Juste libre.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    Je suis le maître de mon destin. Je suis le capitaine de mon âme ♣️
    La liberté n'induit pas l'égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes.


Parce que le CBA roxe sa maman ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petite baignade automnale ஐ Free
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Screen] Petite réunion chez Kokinette
» [Collection Membre] Ma petite collection.
» [RESOLU - Script] Création d''une petite fenetre de menu.
» Petite présentation partielle de ma piètre personne...
» Jeux Free (Alien Assault)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HOGWARTS :: OUTSIDE OF THE SCHOOL :: LE LAC NOIR-
Sauter vers: