On ne sait jamais à quoi s'attendre au détour d'un couloir ; Adriane & Nathanaël




 
NOUVEAU DESIGN + d'infos ici ♥️
GRAND TRI par rapport au rescencement et au trop-pleins de membres inactifs.
Si vous avez été supprimé par erreur vos fiches ne sont pas supprimés, ré-inscrivez !
Les maisons Serdaigles et Serpentards sont a privilégier !

Partagez | 
 

 On ne sait jamais à quoi s'attendre au détour d'un couloir ; Adriane & Nathanaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adriane K. Malefoy

RAVENCLAW ⚡ sixième année


avatar

⚡ PAPERS : 199
⚡ POINTS : 22
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: On ne sait jamais à quoi s'attendre au détour d'un couloir ; Adriane & Nathanaël   Ven 1 Juil - 16:49

200*320200*320


« Adriane & Nathanael »




L
a journée était pluvieuse comme un jour de Septembre à Poudlard ... Je soupirais en me levant et en regardant par la fenêtre. Il fallait toujours qu'il pleuve dés la rentrée, c'était désespérant. Moi qui préférais le soleil pour pouvoir aller traîner dans le parc ... C'était loupé ! Je me forçais pourtant à me lever sinon, j'allais louper le petit-déjeuner et comme j'avais défense contre les forces du mal en premier cours, je risquais d'avoir du mal à suivre le ventre vide ... Je partis donc sous la douche et enfilais un de mes uniformes, ajustant bien ma cravate aux couleurs bleue et or de ma maison. Je sortis ensuite du dortoir et me dirigeais vers la Grande Salle au pas de course. Je débarquais en coup de vent, m'assis à côté de mes quelques amis et commençais à manger. J'étais plutôt silencieuse comme à mon habitude et j'eus fini au bout d'une petite demi-heure. Je remontais au dortoir, me lavais les dents et pris mes bouquins pour les cours de la matinée. Dix minutes pour me rendre à la salle de défense contre les forces du mal. Je soupirais : Facile !

Je ralentis le pas en descendant de la tour et arrivais assez vite au premier étage où le cours avait lieu. J'entrais dans la salle en même temps que les autres élèves, pas le moins du monde essoufflée même après avoir couru presque toute la matinée. Je m'installais à ma place habituelle et attendis en silence que le prof arrive. Etrangement, nous ne fîmes pas grand chose d'intéressant pendant le cours et je dus plusieurs fois lutter pour garder les yeux ouverts alors que d'habitude, c'est ce cours qui me réveillait le plus vite ... J'en sortis pourtant encore plus fatiguée que quand j'y étais entrée. J'avais métamorphose après. Je me dirigeais donc vers le fond du couloir pour emprunter l'escalier le plus rapide. Il n'y avait personne autour de moi quand soudain, j'entendis des bruits de pas qui me suivaient. Intriguée de savoir qui cela pouvait être, je me retournais et ne vis personne. Je haussais un sourcil et continuais mon chemin, empruntant le premier escalier.

Les bruits de pas me suivaient durant mon ascension. Je décidais donc de changer de partie du château une fois rendue au cinquième étage. Il n'y avait pas un chat et je soupirais. J'avais beau être habituée à la solitude, cet étage m'avait toujours foutu la chaire de poule. J'avais l'intention de me dépêcher de le traverser quand j'entendis à nouveau les pas derrière moi. Je me retournais prestement et eus le temps de voir une ombre. J'aurais bien appelé tout haut mais j'avais trop peur de passer pour une cloche. Je me retournais donc pour continuer ma route quand j'étouffais un cri de surprise en me retrouvant face à un jeune homme bien plus grand que moi. Quand je le reconnus, je poussais un ouf de soulagement et m'écartais un peu de lui, lui disant :

«C'est pas malin. Tu m'as foutu une frousse incroyable. Ca t'amuse de me suivre pour me faire peur ?»

Et tout cela d'un ton énervé s'il vous plaît ! Pourtant, je n'aimais pas m'énerver et encore moins quand je voyais les beaux yeux du garçon qui me faisait face. C'était étrange d'ailleurs car je connaissais bien sa réputation et à part le fait qu'il était mignon, il ne m'attirait pas du tout, je n'avais pas assez confiance. J'attendis donc, mains sur les hanches et un air fâché sur le visage, qu'il me réponde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://get-it-right.forumpro.fr/
Adriane K. Malefoy

RAVENCLAW ⚡ sixième année


avatar

⚡ PAPERS : 199
⚡ POINTS : 22
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: On ne sait jamais à quoi s'attendre au détour d'un couloir ; Adriane & Nathanaël   Dim 3 Juil - 20:24

«Oh voyons, Adriane, ne soit pas si dure.»

Il m'adressa un sourire charmeur. Il se baissa ensuite dans une petite courbette alors que je tapais du pied par terre. Pas qu'il me faisait perdre mon temps mais un peu quand même ... Je soupirais alors qu'il se redressait. Je lui adressais un petit sourire conciliant alors qu'il déposait sa main sur mon épaule. Je regardais ses longs doigts posés sur ma petite épaule puis tournais ma tête vers lui, plongeant mon regard dans le sien, tête haute. Il m'observa et me proposa :

«Allez, marchons ensemble un petit bout.»

Avais-je vraiment le choix ? Je n'avais pas répondu qu'il m'entrainait déjà à sa suite. Je le regardais marcher. Il avait l'air si hautain et sûr de lui. Qu'est-ce qui les faisait toutes craquer ? Son numéro de charme, ses beaux yeux ou son beau parlé ? Je l'admet, si je n'avais pas autant de fierté, peut-être aurais-je cédé aussi mais j'étais une Malefoy, je méritais mieux que ce tombeur. Il s'arrêta soudain et me dit :

«Au fait, on devrait aller une fois à Pré-au-lard ensemble.»

Je le regardais droit dans ses beaux yeux bleus. Se moquait-il de moi ? Pourquoi voudrais-je aller à Pré-au-lard avec lui ? J'arquais un sourcil et m'adossais au mur, le pied appuyé en hauteur, les bras croisés sur ma poitrine. Je lui adressais un petit sourire ironique et un éclat de rire m'échappa. Je le fixais et lui répondis :

«Je ne veux pas être méchante mais pourquoi serais-je intéressée d'aller quelque part avec toi ?»

Il voulait jouer à ce petit jeu du chat et de la souris ? Alors j'allais jouer. Il pensait qu'il allait gagner ? Il se foutait le doigt dans l'oeil. Il se pensait dragueur, tombeur ? J'étais presque sûre que je pouvais l'égaler. Après tout, j'avais grandi parmi une bande de manipulateur que ce soit mon père, mon frère jumeau ou ma soeur. Pourquoi n'étais-je pas devenue comme eux ? Tout simplement parce que j'avais fui la présence de ma famille qui ne voulait pas être présente. Mon père se reposait sur mon frère et ma soeur, me laissant tranquillement jouer, grandir par mes propres moyens. Oui, je suis le vilain petit canard de la famille. Oui, mon père ne veut presque plus me parler tout comme ma mère mais au moins, je pouvais être fière de dire que je n'étais pas une peste froide et manipulatrice. Pourtant, je savais très bien l'être quand il le fallait ... Je ramenais une mèche folle derrière mon oreille et me remis sur pieds, m'approchant un peu de lui.

«Dis moi Nathanaël, pourquoi fais-tu ça ?»

J'avais parlé tout bas, dans un murmure. Une énigme ? Oui, il était une énigme alors une question posée en énigme me paraissait appropriée. En même temps, je me posais réellement la question. Etait-il né comme ça ou était-ce une carapace qu'il s'était fabriqué pour éviter de souffrir ? Un sourire en coin vint s'approprier mon visage alors que j'attendais la réponse à ma question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://get-it-right.forumpro.fr/
 
On ne sait jamais à quoi s'attendre au détour d'un couloir ; Adriane & Nathanaël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À quoi s'attendre contre 2x1500 points d'Empire.
» Inscriptions pour les 1/8 éme de finale on se sait jamais .........
» Tout vient à point à qui sait attendre. || PV Pride
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» Quelqu'un sait a quoi sert cet adaptateur et quel support ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HOGWARTS :: FIFTH FLOOR-
Sauter vers: